Les 5 étapes clés pour se créer des croyances positives facilement

Avez-vous remarqué que vous appréciez différemment une chanson selon l’heure ou le moment de la journée ? Les chansons sont diffusées en boucles et même si une chanson ne vous plait pas au début à force de l’entendre, vous pouvez facilement devenir fan de la chanson ou du chanteur.

On vous rabâche une idée et puis on vous la formule d’une autre façon et dans des émissions, des articles ou livres, sur internet et puis un moment, elle devient votre propre idée.

Prenez la mode par ex : les tatouages n’étaient pas un mode esthétique utilisé en France métropolitaine il y a 20 ou 30 ans, c’était plutôt connotés négativement (voyous, gangs…). Aujourd’hui La télévision nous montre des images de mannequins, de sportifs, de chanteurs et d’acteurs tatoués. Des émissions sont créées sur le sujet. On n’évoque pas ce mot et pourtant cette mode devient un ornement décoratif ordinaire et connoté positivement. Ça fait cool et moderne.

Il en va de même pour la publicité qui à force de répétitions visuelles et auditives (radios, tv, internet) nous conditionne en permanence. Sans parler des discours politiques que l’on nous martèle qui modèlent nos comportements et nos façons de penser et voir le monde.

Vos parents, professeurs, vos amis ou conjoint, peuvent vous avoir asséner des suggestions positives ou non qui vous marquent profondément tel des tatouages indélébiles profondément ancrés.

Le cas de Françoise

Françoise est une jeune femme de 28 ans, qui exprime un état de fragilité. Elle se dit hyper sensible. Lors de l’entretien, elle évoque le fait d’avoir toujours été très sensible. Françoise est infirmière et passe 12h par jour à travailler au bloc opératoire et à prendre soin de ses patients. Je lui dis que cela ne doit pas être évident pour elle, en tant qu’hyper sensible, de Faire face à leur douleur et leur souffrance sans parler des opérations auxquelles elle assiste quotidiennement. Elle me répond qu’elle vit cela très bien et même qu’elle aime son métier. Je lui fais remarquer que pendant 12h, minimum, par jour elle a des réactions très professionnelles et des émotions appropriées.

A la question, Qu’est-ce qui vous amène à vous sentir hypersensible ? Les paroles blessantes et les conflits fut sa réponse. Elle avait depuis plusieurs années des relations tendues avec sa familles en rapport avec son orientation sexuelle.

Françoise est passée en quelques instants d’une notion identitaire, « je suis sensible » à « les paroles blessantes et les conflits m’affectent profondément ».

Nous sommes tous sensibles à certaines situations et indifférents à d’autres alors pourquoi leur donnons nous de l’importance. La force de l’habitude et de la répétition !

Françoise me raconte qu’aussi loin qu’elle s’en souvienne ces parents, ses amis lui répétaient qu’elle était sensible jusqu’au moment où elle-même s’est dite je suis sensible.

Je pourrais vous raconter de très nombreuses histoires relatant la force la répétition dans les troubles somatiques.

La répétition positive

Tout est apprentissage. Vous avez appris de nombreuses choses consciemment mais beaucoup plus inconsciemment. La marche, le langage, l’écriture, la lecture et plein d’autres choses par la suite, sont le fruit d’incessantes répétitions. Les sportifs, danseurs, musiciens répètent inlassablement pour progresser.

Maintenant il vous appartient de modifier vos croyances limitantes.

Les 3 étapes clés du changement

1ère étape est la répétition.

Qu’aimeriez-vous entendre régulièrement comme paroles, suggestions, compliments etc. positifs. Et FORMULEZ les pour vous-même.

Je suis une réussite, j’ai du succès, je suis quelqu’un de magnifique, d’intelligent, de merveilleux, je suis créatif, je suis capable de réussir tout ce que j’entreprends… et de les répéter jusqu’à ce que vous les ressentiez comme vraie. Faites le 1 mois, 6 mois, 1 an voir plus jusqu’à parfaite intégration inconsciente.

Bien sur au début cela va grincer à l’intérieur de vous. Vous allez vous heurter à des croyances contraires.

Ces croyances contraires, il est important de les respecter. Si vous les rejetez, elles vont revenir avec plus de force et faire barrage.

Alors comment les respecter tout en s’autorisant à les dépasser ?

2è étape : l’acceptation exercice :

Même si je n’ai aucune confiance pour l’instant ( je circonscris la problématique à aujourd’hui, maintenant), je suis confiant, je suis une réussite.

Même si je suis hyper sensible pour l’instant, je gère mes émotions chaque jour plus facilement.

Même si je me trouve moche ou nul pour l’instant, je suis une belle et intelligente personne.

Même si je suis fragile pour l’instant, je suis chaque jour plus fort et confiant.

Bien que cela ne soit pas vrai pour l’instant, je suis heureux et plein d’énergie ou je choisis d’être heureux et plein d’énergie

A vous maintenant de construire vos suggestions

Dans le prochain article, je développerai les étapes

Pour en savoir davantage :

Ateliers/soirées informations

Formations

 

%d blogueurs aiment cette page :